Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

 

Publications des scientifiques de l'IRD

Seignobos Christian. (1999). Des terrasses des monts Mandara aux systèmes anti-érosifs des plaines : résumé. In : L'influence de l'homme sur l'érosion : 1. A l'échelle du versant. Bulletin - Réseau Erosion, (19), 488 multigr.. L'Homme et l'Erosion : Colloque International, Yaoundé (CMR), 1999/12/09-19.

Fichier PDF disponiblehttp://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_7/bre/010023902.pdf[ PDF Link ]
(84 ko)

Titre
Des terrasses des monts Mandara aux systèmes anti-érosifs des plaines : résumé
Année de publication1999
Type de documentColloque
AuteursSeignobos Christian.
In L'influence de l'homme sur l'érosion : 1. A l'échelle du versant
SourceBulletin - Réseau Erosion, 1999, (19)p. 488 multigr.. p. 488 multigr.
ColloqueL'Homme et l'Erosion : Colloque International, Yaoundé (CMR), 1999/12/09-19
RésuméLes terrasses des monts Mandara ont toujours été décrites comme un modèle de lutte anti-érosive traditionnelle. Elles étaient complétées dans les talwegs (pays mafa) par des systèmes connexes de drains aboutissant à des collecteurs avec brise-courant et par le renforcement des haies vives. L'étude plus approfondie de ces systèmes montagnards fait ressortir que la lutte anti-érosive n'est que contingente par rapport à l'absolue nécessité d'obtenir de la terre arable et de la maintenir. La terrasse est donc plutôt un piège à terre, qui assure de plus une bonne gestion de l'eau, qu'à proprement parler un système anti-érosif. Lorsque ces mêmes populations montagnardes se retrouvent en plaine, elles n'éprouvent pas les mêmes besoins en matière d'anti-érosion, mais elles donnent toujours, en revanche, la même priorité à la terre, l'emprise foncière prime sur toute autre préoccupation. Les techniques anti-érosives doivent alors être intégrées à l'agrosystème. Elles peuvent difficilement être traduites par l'adoption de "paquets technologiques" supplémentaires. Les différents projets de développement ont tous, peu ou prou, promotionné la lutte anti-érosion (banquettes, courbes de niveau rectifiées, ...), mais le résultat est plutôt mitigé. Toutefois, certaines communautés villageoises peuvent se montrer "réceptives", mieux être demandeuses. Il convient d'analyser la nature de ces demandes, qui peuvent correspondre à des cheminements assez éloignés de l'idée que s'en font les développeurs. Les techniques sont alors adoptées comme marqueurs fonciers ou comme faisant partie d'un tout qui délivre un label de communauté ouverte et moderne... avec toutes les retombées que cela suppose en terme d'aides extérieures. A quand une appropriation réelle de ces techniques par les populations ? Sans doute avec le temps, à partir de certains seuils de densité de peuplement, de perte de fertilité... (D'après résumé d'auteur)
Plan de classementErosion et conservation des sols [068EROSOL]
DescripteursCONSERVATION DU SOL ; METHODE DE LUTTE ; TECHNIQUE TRADITIONNELLE ; AGROSYSTEME ; INNOVATION ; POPULATION RURALE ; ETUDE REGIONALE ; ZONE DE MONTAGNE ; CULTURE EN TERRASSE
LocalisationFonds IRD [F A010023888] ; Bondy ; Montpellier (Centre IRD)
Identifiant IRDfdi:010023902
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010023902

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


* PDF Link :

    à télécharger pour citer/partager ce document sur les réseaux sociaux académiques


Accès aux documents originaux :

Le FDI est labellisé CollEx

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Cayenne

Nouméa

Papeete

Abidjan

Dakar

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito