Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

 

Publications des scientifiques de l'IRD

Koenig D., Diarra T. (1998). Les enjeux de la politique locale dans la réinstallation : stratégies foncières des populations réinstallées et hôtes dans la zone du barrage de Manantali, Mali. In : Lassailly-Jacob V. (ed.) Communautés déracinées dans les pays du Sud. Autrepart, (5), 29-44. ISBN 1278-3986

Fichier PDF disponiblehttp://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_7/autrepart/010013205.pdf[ PDF Link ]
(1.3 Mo)

Titre
Les enjeux de la politique locale dans la réinstallation : stratégies foncières des populations réinstallées et hôtes dans la zone du barrage de Manantali, Mali
Année de publication1998
Type de documentArticle
AuteursKoenig D., Diarra T.
InLassailly-Jacob V. (ed.) Communautés déracinées dans les pays du Sud
SourceAutrepart, 1998, (5)p. 29-44. ISBN 1278-3986
RésuméLa construction du barrage de Manantali a provoqué, en 1986 et 1987, le recasement de 10 000 habitants de la vallée du fleuve Bafing au Mali. Les planificateurs ont voulu mettre en oeuvre un plan de recasement qui tienne compte des toutes dernières connaissances, surtout en matière d'accès au ressources économiques. Néanmoins, six à sept ans après la réinstallation, une grande partie de la population transférée se plaignait de problèmes d'accès à la terre. Les planificateurs et le personnel du projet n'avaient pas suffisamment pris en compte les aspects politiques du recasement, surtout le rôle tenu par les droits fonciers dans le pouvoir local. Dans cette région, tout déplacement entraînait un processus de hiérarchisation entre villages donateurs de terres et villages réceptionnaires. Puisque les villages réinstallés ne se concevaient pas comme cadets ou des dépendants, ils se refusèrent à faire aux villages hôtes des demandes foncières complémentaires. C'est pourquoi les terres données par le projet se sont appauvries et les populations recasées ont renoué avec l'agriculture itinérante qui n'obéit pas à une logique d'intensification ni de protection de l'environnement. Le manque de compréhension des règles de la politique locale a aussi mené à des situations imprévues sur le plan social, comme l'altération du statut des chefs des villages recasés. Des exemples de conséquences économiques et politiques survenues à la suite de l'exécution du recasement sont présentés et des suggestions pour une meilleure planification sont proposées. (Résumé d'auteur)
Plan de classementImpact socio-économique des aménagements hydro-agricoles [098HYSOC] ; Développement, politique de développement, projets de développement [095DEVEL] ; Migrations [108MIGRA]
DescripteursTRANSFERT DE POPULATION ; BARRAGE ; DROIT FONCIER ; ACCES A LA TERRE ; PROJET DE DEVELOPPEMENT ; PLANIFICATION ; POUVOIR LOCAL ; VILLAGE ; HIERARCHIE ; CHEFFERIE ; SEDENTARISATION ; AGRICULTURE ; AJUSTEMENT STRUCTUREL ; IMPACT SOCIOECONOMIQUE
Descr. géo.MALI ; MANANTALI ; BAFING
LocalisationFonds IRD [F A010013203] ; Abidjan ; Bondy ; Montpellier (Centre IRD) ; Ouagadougou
Identifiant IRDfdi:010013205
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010013205

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


* PDF Link :

    à télécharger pour citer/partager ce document sur les réseaux sociaux académiques


Accès aux documents originaux :

Le FDI est labellisé CollEx

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Cayenne

Nouméa

Papeete

Abidjan

Dakar

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito