Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

 

Publications des scientifiques de l'IRD

Gaime Perraud Isabelle, Roussos Sevastianos. (1997). Selection of filamentous fungi for decaffeination of coffee pulp in solid state fermentation prior to formation of conidiospores. In : Roussos Sevastianos (ed.), Lonsane B.K. (ed.), Raimbault Maurice (ed.), Viniegra-Gonzalez G. (ed.) Advances in solid state fermentation : proceedings of the 2nd international symposium on solid state fermentation. Dordrecht : Kluwer, 209-221. FMS-95 : Solid State Fermentation : International Symposium, 2., Montpellier (FRA), 1997/02/27-28. ISBN 0-7923-4732-3

Titre
Selection of filamentous fungi for decaffeination of coffee pulp in solid state fermentation prior to formation of conidiospores
Année de publication1997
Type de documentPartie d'ouvrage
AuteursGaime Perraud Isabelle, Roussos Sevastianos.
InRoussos Sevastianos (ed.), Lonsane B.K. (ed.), Raimbault Maurice (ed.), Viniegra-Gonzalez G. (ed.) Advances in solid state fermentation : proceedings of the 2nd international symposium on solid state fermentation
SourceDordrecht : Kluwer, 1997, p. 209-221. ISBN 0-7923-4732-3
ColloqueFMS-95 : Solid State Fermentation : International Symposium, 2., Montpellier (FRA), 1997/02/27-28
RésuméLa décaféination de la pulpe de café, pour éliminer son effet antiphysiologique en alimentation animale, a été étudié en fermentation solide en utilisant des champignons filamenteux. L'objectif est d'obtenir la dégradation de la caféine avant la phase de sporulation de manière à pouvoir tester en association avec des bactéries lactiques au cours d'un procédé de conservation du substrat décaféiné. Des études préalables réalisées en coopération avec l'ORSTOM et la UAM d'Iztapalapa de Mexico ont permis de sélectionner 2 Penicillium et 6 Aspergillus pour leur haute capacité à dégrader la caféine. Après un criblage en Fermentation en Milieu Solide de ces souches, nous avons sélectionné Penicillium sp. V33A25. Ce microorganisme dégrade la caféine de la pulpe de café à 94% après 30 heures de fermentation aérobie, avant la phase de sporulation. La croissance du champignon et la dégradation de la caféine sont parfaitement corrélés à la respirométrie, technique qui nous permet de suivre en continu le développement des microorganismes en FMS. D'autre part, un plan d'expérience nous a permis de constater que la stérilisation du substrat n'a pas d'influence sur la dégradation de la caféine. (Résumé d'auteur)
Plan de classementFermentations [084FERMEN]
DescripteursFERMENTATION EN MILIEU SOLIDE ; CHAMPIGNON ; PULPE ; CAFE ; CAFEINE ; BIODEGRADATION ; RESPIROMETRIE
LocalisationFonds IRD [F A010012584] ; Montpellier (Centre IRD)
Identifiant IRDfdi:010012591
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010012591

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


Accès aux documents originaux :

Le FDI est labellisé CollEx

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Cayenne

Nouméa

Papeete

Abidjan

Dakar

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito