Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

 

Publications des scientifiques de l'IRD

Leduc Christian, Calvez Roger, Beji R., Nazoumou Y., Lacombe G., Aouadi C. (2005). Evolution de la ressource en eau dans la vallée du Merguellil (Tunisie centrale). In : La modernisation de l'agriculture irriguée. IAV Hassan II, 10 p. Séminaire Euro-Méditerranéen sur la Modernisation de l'Agriculture Irriguée, Rabat (MAR)

En Libre Accès sur HAL http://hal.cirad.fr/cirad-00189516/en/

Titre
Evolution de la ressource en eau dans la vallée du Merguellil (Tunisie centrale)
Année de publication2005
Type de documentColloque
AuteursLeduc Christian, Calvez Roger, Beji R., Nazoumou Y., Lacombe G., Aouadi C.
In La modernisation de l'agriculture irriguée
SourceIAV Hassan II, 2005, 10 p.
ColloqueSéminaire Euro-Méditerranéen sur la Modernisation de l'Agriculture Irriguée, Rabat (MAR)
RésuméLa plaine de Kairouan (Tunisie centrale) se trouve au débouché des trois grandes vallées du Zéroud, du Merguellil et du Nebhana. Dans ce contexte semi-aride (pluies moyennes entre 200 et 400 mm.an−1), l'intensification de l'irrigation au cours des dernières décennies a suscité une forte croissance de la demande en eau. En même temps, différents aménagements affectent l'ensemble du fonctionnement hydrologique : multiples ouvrages de conservation des eaux et des sols, petits et moyens, d'une part, grands barrages de protection contre les crues sur les trois oueds majeurs d'autre part. La distribution de l'eau B la surface du bassin-versant et dans le sous-sol a donc considérablement évolué et change encore. Dans la plaine du Merguellil, à l'aval du barrage el Haouareb, la nappe alluviale quaternaire est devenue la seule ressource en eau disponible. Elle est actuellement exploitée sans réel contrôle, ce qui conduit à une baisse sensible de son niveau (de 0,25 à 1 m par an). Elle n'est plus alimentée comme en régime naturel par les crues de l'oued, désormais entièrement bloquées par le barrage. Elle ne reçoit plus que les apports des nappes latérales et le flux souterrain passant sous le barrage. L'avenir du développement agricole régional dépend de manière évidente de la maîtrise de la ressource souterraine et donc de sa bonne connaissance. Malgré de multiples mesures de terrain et études entreprises depuis plusieurs décennies, il reste encore de nombreuses incertitudes qui rendent le bilan actuel de la nappe très incertain, à la fois sur les flux entrants et sortants. La surexploitation est nette et générale et aucune solution alternative simple n'apparaît. Le risque d'augmentation à long terme de la minéralisation existe mais ce problème est moins grave et moins immédiat que la baisse piézométrique.
Plan de classementHydrologie [062]
Descr. géo.TUNISIE
LocalisationFonds IRD
Identifiant IRDPAR00002910
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/PAR00002910

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


Accès aux documents originaux :

Le FDI est labellisé CollEx

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Cayenne

Nouméa

Papeete

Abidjan

Dakar

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito