Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

 

Publications des scientifiques de l'IRD

Dossou-Yovo J., Ouattara A., Doannio J.M.C., Rivière François, Chauvancy Gilles, Meunier Jean-Yves. (1994). Aspects du paludisme dans un village de savane humide de Côte d'Ivoire. Médecine Tropicale, 54 (4), 331-336. ISSN 0025-682X

Fichier PDF disponiblehttp://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_6/b_fdi_35-36/42570.pdf[ PDF Link ]
(1.1 Mo)

Titre
Aspects du paludisme dans un village de savane humide de Côte d'Ivoire
Année de publication1994
Type de documentArticle
AuteursDossou-Yovo J., Ouattara A., Doannio J.M.C., Rivière François, Chauvancy Gilles, Meunier Jean-Yves.
SourceMédecine Tropicale, 1994, 54 (4), p. 331-336. ISSN 0025-682X
RésuméLe paludisme est une cause majeure de morbidité et de mortalité en Côte d'Ivoire. Ceci justifie de préciser les aspects épidémiologiques particuliers à chaque région pour permettre la mise en oeuvre de mesures de contrôle adaptées. Dans ce contexte, une étude sur la transmission du paludisme a été menée de janvier à mai 1993 simultanément avec des enquêtes paludométriques à Alloukoukro, village de savane humide situé au centre de la Côte d'Ivoire. Anopheles gambiae s.l. et Anopheles funestus étaient les deux vecteurs du paludisme présents dans ce village. Ils représentaient 53,7% des Culicidés capturés tout au long de l'étude avec des variations mensuelles importantes liées à la pluviométrie. Anopheles gambiae s.l. représentait 92,2% des anophèles capturés et constitue de ce fait le principal vecteur identifié dans ce village. De part sa présence permanente et ses densités importantes, il assure une transmission constante du paludisme. Anopheles funestus était peu abondant et ne joue donc qu'un rôle limité dans la transmission en début de saison pluvieuse. Les enquêtes paludométriques ont montré que Plasmodium falciparum et Plasmodium malariae étaient les espèces plasmodiales qui circulaient dans ce village. L'infection palustre était importante chez les enfants de 0 à 14 ans. Les indices plasmodiaux étaient égaux à 45,5% en mars et à 82,2% en mai, début de la saison des pluies. Les indices spléniques étaient de 20,1% en mars et de 22,6% en mai. La prévalence de l'infection palustre en mai s'accompagnait d'une élévation de la parasitémie moyenne chez les enfants. Les enquêtes cliniques ont montré que le paludisme constituait 64,4% des motifs de consultation en saison des pluies et représentait donc l'une des principales causes de morbidité en particulier chez les enfants. (Résumé d'auteur)
Plan de classementEpidémiologie du paludisme [052ANOPAL03]
DescripteursPALUDISME ; EPIDEMIOLOGIE ; TRANSMISSION ; VECTEUR ; PREVALENCE ; MORBIDITE ; MORTALITE ; SAVANE ; SAISON HUMIDE
Descr. géo.COTE D'IVOIRE ; ZONE TROPICALE HUMIDE ; ALLOUKOUKRO
LocalisationFonds IRD [F B42570] ; Montpellier (Centre IRD)
Identifiant IRDfdi:42570
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:42570

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


* PDF Link :

    à télécharger pour citer/partager ce document sur les réseaux sociaux académiques


Accès aux documents originaux :

Le FDI est labellisé CollEx

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Cayenne

Nouméa

Papeete

Abidjan

Dakar

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito