Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

 

Publications des scientifiques de l'IRD

Nicole Michel. (1988). Approches biologique et ultrastructurale des modalités du parasitisme de Rigidoporus lignosus et Phellinus noxius sur Hevea brasiliensis. Paris : ORSTOM, (29), 187 p. (Travaux et Documents Microédités ; 29). Th. 3ème cycle : Sci., Toulouse. 1984. ISBN 2-7099-0900-6

Fichier PDF disponiblehttp://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_7/TDM_7/24781.pdf[ PDF Link ]
(19.5 Mo)

Titre
Approches biologique et ultrastructurale des modalités du parasitisme de Rigidoporus lignosus et Phellinus noxius sur Hevea brasiliensis
Année de publication1988
Type de documentDiplôme
AuteursNicole Michel.
SourceParis : ORSTOM, 1988, 187 p. (Travaux et Documents Microédités ; 29). ISBN 2-7099-0900-6
DiplômeTh. 3ème cycle : Sci., Toulouse. 1984.
RésuméLes Basidiomycètes Polyporacées, Rigidoporus lignosus et Phellinus noxius, respectivement agent du pourridé blanc et agent du pourridé brun, provoquent des pourritures graves du système racinaire de l'arbre à caoutchouc, Hevea brasiliensis. Une étude fine des interactions hôte-parasite nécessite, avant tout, un strict contrôle de l'infection. Le chapitre premier décrit la réalisation, en conditions contrôlées, d'infections artificielles de jeunes Hévéa (clone GT1) par ces champignons (respectivement souches 1 et 4). L'acquisition de cet outil a favorisé les recherches histo-cytologiques de ces maladies. De ce fait, les modalités de l'agression de l'Hévéa par R. lignosus et F. noxiux, exposées dans le second chapitre, sont élucidées tant au plan de la colonisation des tissus racinaires qu'au niveau de la désorganisation des structures hôtes. L'observation microscopique révèle la dégradation de l'ensemble des constituants des parois cellulaires par chaque parasite, de même que la déstabilisation du réseau laticifère causant la coagulation interne du caoutchouc. L'Hévéa répond cependant, à ces attaques parasitaires par la mise en place de réactions de défense, initiées tout au long du processus infectieux. La plus remarquable, outre les phénomènes de lignification, de stimulation de l'activité cambiale ou de dépôts de callose, consiste en la différenciation de nouveaux tissus, épargnés par l'infection. La description de ces réactions ainsi que la discussion au sujet de leur rôle dans les interactions hôte-parasite sont rapportées dans le troisième chapitre. (Résumé d'auteur)
Plan de classementRelations plante hôte-parasite / Lutte génétique (inclus le [076MALPLA06]
DescripteursPATHOLOGIE VEGETALE ; POURRIDIE BLANC ; CHAMPIGNON PARASITE ; HEVEA ; RELATION HOTE PARASITE ; CYTOLOGIE ; ULTRASTRUCTURE ; BIOCHIMIE ; POURRIDIE BRUN ; SYSTEME RACINAIRE ; REACTION DE DEFENSE ; LIGNIFICATION
LocalisationFonds IRD [F A24781]
Identifiant IRDfdi:24781
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:24781

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


* PDF Link :

    à télécharger pour citer/partager ce document sur les réseaux sociaux académiques


Accès aux documents originaux :

Le FDI est labellisé CollEx

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Cayenne

Nouméa

Papeete

Abidjan

Dakar

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito