Publications des scientifiques de l'IRD

Antoine Philippe (ed.), Bocquier Philippe (ed.), Razafindratsima N. (ed.), Roubaud François (ed.). (2000). Biographies de trois générations dans l'agglomération d'Antananarivo : premiers résultats de l'enquête BIOMAD98. Paris : CEPED, 155 p. (Documents et Manuels du CEPED ; 11). ISBN 2-87762-131-6. ISSN 1264-2487.

Titre du document
Biographies de trois générations dans l'agglomération d'Antananarivo : premiers résultats de l'enquête BIOMAD98
Année de publication
2000
Type de document
Ouvrage
Auteurs
Antoine Philippe (ed.), Bocquier Philippe (ed.), Razafindratsima N., Roubaud François (ed.)
Source
Paris : CEPED, 2000, 155 p. (Documents et Manuels du CEPED ; 11). ISBN 2-87762-131-6 ISSN 1264-2487
A travers les résultats présentés dans cette étude, c'est la vie de trois générations de Tananarivens qui est retracée, dans ses composantes professionnelles, résidentielles et familiales. Plusieurs changements majeurs sont mis en évidence. La scolarisation progresse en particulier chez les jeunes filles et la scolarisation tend à se généraliser à Antananarivo. Les femmes des jeunes générations investissent en plus grand nombre le marché du travail. Le chômage ne progresse pas, mais les emplois occupés tant par les hommes que par les femmes sont de plus en plus précaires. Un début de transition de la nuptialité s'opère à Antananarivo : l'âge au premier mariage recule, sous l'influence en partie de la prolongation des études des jeunes filles et les unions débutent de plus en plus souvent sous la forme d'union libre. Le recul important de la fécondité provient d'un retard de l'âge à la première naissance et d'un accroissement de l'intervalle entre naissances successives. L'immigration à Antananarivo est relativement constante et demeure un fait de proximité : les immigrants proviennent en majorité des environs d'Antananarivo. Au cours des trente dernières années, la répartition de la population par type d'habitat à Antananarivo se modifie peu, la qualité des logements ne progresse pas et les pratiques résidentielles n'évoluent guère. Nos analyses vont à l'encontre de l'opinion qui veut que la crise économique entraîne une déstructuration sociale. Malgré les difficultés économiques qui prévalent depuis trente ans à Antananarivo, on peut constater que la cellule familiale n'a pas éclaté. Au contraire, la plupart des indicateurs retenus dans cette étude confirment un repli sur la famille mononucléaire de taille réduite et sur une grande stabilité de celle-ci au cours du temps. (Résumé d'auteur)
Plan de classement
Travail, politique de l'emploi [100TRAVA] ; Urbanisation, sociétés urbaines [102URBHA1] ; Education [106EDUC] ; Famille, planification de la famille [108DEMOG2]
Descripteurs
SOCIETE URBAINE ; BIOGRAPHIE ; AGGLOMERATION URBAINE ; GROUPE D'AGE ; SEXE ; SYSTEME MATRIMONIAL ; MARIAGE ; NUPTIALITE ; BAISSE DE LA FECONDITE ; MORTALITE INFANTILE ; NIVEAU D'INSTRUCTION ; POPULATION URBAINE ; CROISSANCE DEMOGRAPHIQUE ; VIEILLISSEMENT ; MARCHE DU TRAVAIL ; IMMIGRATION ; CHOMAGE ; SALAIRE ; SECTEUR INFORMEL ; EMPLOI PRECAIRE ; FAMILLE ; STRUCTURE FAMILIALE ; CRISE ECONOMIQUE ; ADAPTATION ; CONSOMMATION ; MOBILITE RESIDENTIELLE
Description Géographique
MADAGASCAR ; ANTANANARIVO
Localisation
Fonds IRD [F A010024149] ; Abidjan ; Dakar
Identifiant IRD
fdi:010024149
Contact
  • Coordonnées :
    IST / IRD Ile-de-France
    32 avenue Henri Varagnat
    93140 Bondy Cedex
    France
    Horizon Pleins textes
  •