Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

Publications des scientifiques de l'IRD

Le Meur Pierre-Yves. (2017). Autorités coutumières et réformes foncières : propriété, coutume, souveraineté. In : La formalisation des droits sur la terre : bilan des expériences et des réflexions . Paris : AFD, (2), 96-105. (Regards sur le Foncier ; 2).

Fichier PDF disponible http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/divers17-07/010070421.pdf

Lien sur le Web http://www.foncier-developpement.fr/publication/regards-foncier-n2-formalisation-droits-terre-bilan-experiences-reflexions/

Titre
Autorités coutumières et réformes foncières : propriété, coutume, souveraineté
Année de publication2017
Type de documentPartie d'ouvrage
AuteursLe Meur Pierre-Yves.
In La formalisation des droits sur la terre : bilan des expériences et des réflexions
SourceParis : AFD, 2017, p. 96-105. (Regards sur le Foncier ; 2).
RésuméLa notion de formalisation se situe au coeur des dispositifs visant à réformer et réguler les formes d'accès, d'usage et de contrôle des ressources foncières. Les réformes foncières manipulent toutes des outils de formalisation, mais selon des approches et des portes d'entrée différentes. S'agit-il de créer, de redistribuer, de reconnaître, d'administrer ? Et ces actions visent-elles des droits, des détenteurs de droits, des autorités, etc. ? Dans le contexte océanien, la formalisation a pris, dans plusieurs pays, la forme d'une reconnaissance juridique d'un foncier coutumier doté de caractéristiques précises, comme en Nouvelle-Calédonie où les terres coutumières, propriété de collectifs, sont déclarées inaliénables, insaisissables, incommutables et incessibles. La question des autorités responsables de ces espaces, en matière par exemple d'administration des droits ou de résolution des disputes, est souvent déconnectée du statut juridique des terres et l'articulation est insuffisamment pensée par les politiques foncières. Or cette déconnexion a pour origine – et tend à renforcer – une confusion entre propriété ou souveraineté, dont la généalogie est essentiellement coloniale, et que la montée du discours de l'autochtonie tend à contester. Cette contribution s'attachera à explorer l'articulation souveraineté-propriété dans les contextes marqués par la montée d'une revendication autochtone.
Plan de classementMilieu rural, sociologie rurale, systèmes agraires, foncier rural [098RURAL1] ; Foncier [095FONCI]
DescripteursPOLITIQUE FONCIERE ; DROIT FONCIER ; DROIT COUTUMIER ; SOUVERAINETE ; AUTOCHTONE ; HISTOIRE ; PERIODE COLONIALE ; PERIODE POSTCOLONIALE ; POUVOIR LOCAL ; SECURISATION FONCIERE
Descr. géo.NOUVELLE CALEDONIE ; ANDES
LocalisationFonds IRD [F B010070421]
Identifiant IRDfdi:010070421
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010070421

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


Accès aux documents originaux :

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Nouméa

Papeete

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito