Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

 

Publications des scientifiques de l'IRD

Abdelaal S.A. (1995). L'alimentation de complément du jeune enfant en Egypte. In : Trèche Serge (ed.), Benoist B. de (ed.), Benbouzid D. (ed.), Delpeuch Francis (ed.). L'alimentation de complément du jeune enfant. Paris : ORSTOM, 39-48. (Colloques et Séminaires). L'Alimentation de Complément du Jeune Enfant : Atelier, Alexandrie (EGY), 1994/11/20-24. ISBN 2-7099-1289-9

Fichier PDF disponiblehttp://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_6/colloques1/43584.pdf[ PDF Link ]
(644 ko)

Titre
L'alimentation de complément du jeune enfant en Egypte
Année de publication1995
Type de documentPartie d'ouvrage
AuteursAbdelaal S.A.
InTrèche Serge (ed.), Benoist B. de (ed.), Benbouzid D. (ed.), Delpeuch Francis (ed.). L'alimentation de complément du jeune enfant
SourceParis : ORSTOM, 1995, p. 39-48. (Colloques et Séminaires). ISBN 2-7099-1289-9
ColloqueL'Alimentation de Complément du Jeune Enfant : Atelier, Alexandrie (EGY), 1994/11/20-24
RésuméDifférentes enquêtes réalisées ces dernières années en Egypte (1988, 1991) ont montré qu'au cours des 5 premiers mois, 70% des nourrissons étaient nourris exclusivement au sein. A partir du 6ème mois, une proportion importante de nourrissons reçoit un allaitement mixte. La durée moyenne de l'allaitement au sein est actuellement de 17 mois. Cependant l'habitude d'un sevrage précoce pourrait jouer négativement sur le statut nutritionnel des enfants. Plus de deux tiers des nourrissons sont sevrés brutalement (72% en milieu rural et 64% en milieu urbain). Les aliments de complément sont généralement des farineux (riz, féculents, biscuits, pain, pommes de terre et patates douces). Les aliments protidiques sont consommés en quantité insuffisante et particulièrement ceux d'origine animale. Les aliments préparés industriellement ne sont consommés que par une minorité. Les bouillies sont généralement de viscosité élevée : on ajoute de l'huile ou du sucre (ou les deux), ou 1% de fleur de malt pour allonger le gruau épais. L'expérience de l'Egypte en matière d'aliment de sevrage à bas prix pour la réhabilitation nutritionnelle des enfants remonte à plus de 20 ans. Ces aliments riches en protéines végétales pouvaient être préparés, soit localement, à domicile, comme le Sesamena et le Arabeana, soit industriellement comme la Supramine. En Egypte, le sevrage au moyen d'aliments locaux est de toute manière le plus acceptable en raison de ses avantages économiques que cela soit au niveau familial, au niveau communautaire ou au niveau national. (Résumé d'auteur)
Plan de classementEnquêtes de consommation alimentaire [054EPINUT01]
DescripteursSEVRAGE ; ALLAITEMENT MATERNEL ; NOURRISSON ; REHABILITATION NUTRITIONNELLE ; ALIMENT DE COMPLEMENT
Descr. géo.EGYPTE
LocalisationFonds IRD [F A43584] ; Abidjan ; Bondy ; Ouagadougou ; VAN
Identifiant IRDfdi:43584
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:43584

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


* PDF Link :

    à télécharger pour citer/partager ce document sur les réseaux sociaux académiques


Accès aux documents originaux :

Le FDI est labellisé CollEx

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Cayenne

Nouméa

Papeete

Abidjan

Dakar

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito