Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

 

Publications des scientifiques de l'IRD

Adjamagbo Agnès, Antoine Philippe, Toudéka M.R., Kpadonou N., Equipe FAGEAC, Attané Anne (collab.), Delaunay Valérie (collab.), Gastineau Bénédicte (collab.). (2016). Unions et devenirs des unions à Cotonou et Lomé. In : Pennec S. (ed.), Girard C. (ed.), Sanderson J.P. (ed.) Trajectoires et âges de la vie. AIDELF, 23 p. Colloque international de l’Aidelf, 28., Bari (ITA), 2014/05/26-29. ISBN 978-2-9521220-5-4

Accès réservé (Intranet IRD) Demander le PDF

Titre
Unions et devenirs des unions à Cotonou et Lomé
Année de publication2016
Type de documentPartie d'ouvrage
AuteursAdjamagbo Agnès, Antoine Philippe, Toudéka M.R., Kpadonou N., Equipe FAGEAC, Attané Anne (collab.), Delaunay Valérie (collab.), Gastineau Bénédicte (collab.).
InPennec S. (ed.), Girard C. (ed.), Sanderson J.P. (ed.) Trajectoires et âges de la vie
SourceAIDELF, 2016, 23 p. ISBN 978-2-9521220-5-4
ColloqueColloque international de l’Aidelf, 28., Bari (ITA), 2014/05/26-29
RésuméL'institution matrimoniale a subi d'importants changements en Afrique Subsaharienne au cours des dernières décennies, tant dans le calendrier que dans le mode de constitution : premier mariage plus tardif, raréfaction des mariages arrangés, simplification des règles de formalisation. Ces changements se sont produits en lien avec des conjonctures économiques souvent difficiles, mais aussi avec l'élévation des niveaux d'instruction, surtout celui des femmes, qui modifie les cycles de vie et fait évoluer les modèles de comportements. Ces changements sont aussi évoqués pour expliquer la plus grande instabilité des unions observée dans de nombreux pays. Parmi les explications données, la moindre implication des familles dans la formation des unions contribuerait à isoler le couple et à rendre l'union plus fragile en cas de conflit entre les conjoints. Nous abordons cette question du lien entre le mode de constitution des unions et leur devenir. Il s'agit de tester l'hypothèse de l'effet du type de cérémonie dont l'union a fait ou non l'objet (union libre, traditionnelle, religieuse, civile) sur son devenir. Nous considérons le type de cérémonie et le moment de la mise en cohabitation comme les signes d'une plus ou moins grande solidité du lien marital. Autrement dit, une moindre formalisation des unions serait le signe d'une relative faiblesse du lien marital exposant ainsi l'union à des ruptures. Nous nous appuyons sur les données des enquêtes AEMU/FAGEAC réalisées en 2012 dans deux capitales ouest-africaines, Lomé et Cotonou auprès d'un peu plus de 1 000 individus pour lesquels nous avons collecté l'histoire matrimoniale.
Plan de classementFamille, planification de la famille [108DEMOG2] ; Urbanisation, sociétés urbaines [102URBHA1]
DescripteursDEMOGRAPHIE ; POPULATION URBAINE ; MARIAGE ; NUPTIALITE ; FECONDITE ; SEX RATIO ; CHANGEMENT SOCIAL ; ENQUETE ; ANALYSE DE REGRESSION
Descr. géo.BENIN ; COTONOU ; TOGO ; LOME
LocalisationFonds IRD [F B010073339]
Identifiant IRDfdi:010073339
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010073339

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


Accès aux documents originaux :

Le FDI est labellisé CollEx

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Cayenne

Nouméa

Papeete

Abidjan

Dakar

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito