Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

 

Publications des scientifiques de l'IRD

Oualbadet Magomma A., Lévêque Christian. (2015). Les poissons du lac Tchad : ichtyologie et niveaux lacustres. In : Magrin G. (ed.), Lemoalle Jacques (ed.), Pourtier R. (ed.), Déby Itno I. (pref.), Fabius L. (pref.), Moatti Jean-Paul (postf.), Pourtier N. (cartogr.), Seignobos Christian (ill.). Atlas du lac Tchad. Passages, numero spécial 183, 49-50. ISBN 3770003365082

Titre
Les poissons du lac Tchad : ichtyologie et niveaux lacustres
Année de publication2015
Type de documentArticle
AuteursOualbadet Magomma A., Lévêque Christian.
InMagrin G. (ed.), Lemoalle Jacques (ed.), Pourtier R. (ed.), Déby Itno I. (pref.), Fabius L. (pref.), Moatti Jean-Paul (postf.), Pourtier N. (cartogr.), Seignobos Christian (ill.). Atlas du lac Tchad
SourcePassages, 2015, numero spécial 183, p. 49-50. ISBN 3770003365082
RésuméOn dénombre 128 espèces de poissons dans l'ensemble du bassin tchadien, mais aucune endémique. Le nombre d'espèces présentes dans le lac est un peu plus grand en situation de Moyen Tchad qu'en période de Petit Tchad, durant laquelle les espèces migratrices sont plus faiblement représentées. Les autres espèces n'ont pas pour autant disparu car elles trouvent refuge dans les biefs inférieurs des cours d'eau et le delta du Chari. La distribution des espèces dans le lac dépend de la distance au système fluvial et du type d'habitat aquatique : par exemple, en période de Moyen Tchad, on observait une opposition assez marquée entre les peuplements d'eaux libres et les peuplements d'archipel. La composition des communautés ichtyologiques des différents milieux évoluait tout au long de l'année en fonction du cycle biologique des différentes espèces. Avec le passage au stade de Petit Tchad depuis 1973, on est passé d'un système de type lacustre à un système de type marécageux caractérisé par une faible profondeur et une abondante végétation, ce qui influe sur l'oxygénation des eaux. Les espèces qui se sont maintenues dans les marécages de la cuvette sud et dans la cuvette nord du lac sont les poissons-chats (Clarias), les tilapias (Oreochromis) et Heterotis niloticus. Les espèces migratrices, comme Alestes baremoze ou Synodontis spp, dont les effectifs sont relativement réduits, recolonisent en nombre et plus ou moins temporairement le lac lors des crues importantes des fleuves. Les recherches ont montré que la présence des poissons dans le lac dépend étroitement du niveau des eaux et donc des conditions écologiques qui en découlent. L'ichtyologie est ainsi un miroir de la variabilité du lac.
Plan de classementPoissons [034BIOVER01]
DescripteursPOISSON D'EAU DOUCE ; INVENTAIRE FAUNISTIQUE ; NIVEAU LACUSTRE ; STRUCTURE DE POPULATION ; DIVERSITE SPECIFIQUE ; MARECAGE ; COUVERT VEGETAL ; MIGRATION REPRODUCTRICE ; PONTE ; DISTRIBUTION SPATIALE ; VARIATION PLURIANNUELLE ; ATLAS
Descr. géo.TCHAD LAC ; CAMEROUN ; NIGER ; NIGERIA ; TCHAD ; AFRIQUE DE L'OUEST ; AFRIQUE CENTRALE
LocalisationFonds IRD [F A010064578] ; Montpellier (Centre IRD) ; Niamey
Identifiant IRDfdi:010064591
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010064591

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


Accès aux documents originaux :

Le FDI est labellisé CollEx

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Cayenne

Nouméa

Papeete

Abidjan

Dakar

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito