Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

 

Publications des scientifiques de l'IRD

Lemoalle Jacques. (2015). Les différents états du lac Tchad : un perpétuel changement. In : Magrin G. (ed.), Lemoalle Jacques (ed.), Pourtier R. (ed.), Déby Itno I. (pref.), Fabius L. (pref.), Moatti Jean-Paul (postf.), Pourtier N. (cartogr.), Seignobos Christian (ill.). Atlas du lac Tchad. Passages, numero spécial 183, 23-27. ISBN 3770003365082

Titre
Les différents états du lac Tchad : un perpétuel changement
Année de publication2015
Type de documentArticle
AuteursLemoalle Jacques.
InMagrin G. (ed.), Lemoalle Jacques (ed.), Pourtier R. (ed.), Déby Itno I. (pref.), Fabius L. (pref.), Moatti Jean-Paul (postf.), Pourtier N. (cartogr.), Seignobos Christian (ill.). Atlas du lac Tchad
SourcePassages, 2015, numero spécial 183, p. 23-27. ISBN 3770003365082
RésuméLa variabilité à l'échelle de la décennie a conduit Tilho (1928) à proposer une classification en trois états principaux du lac Tchad : Petit Tchad, Moyen Tchad et Grand Tchad. À cette variabilité interannuelle, s'ajoute une forte saisonnalité, caractérisée par une crue lacustre qui survient entre décembre et mars, et par un étiage au mois d'août. Le Grand Tchad est caractérisé par une grande surface d'eau libre, qui s'étend sur 24 000 km2, bordée d'un archipel dunaire peu développé. Ce lac déborde à l'est dans le Bahr el Ghazal, qui conduit vers la dépression du Bodélé. Dans l'état de Moyen Tchad, le lac est formé d'un archipel bien développé et d'un plan d'eau libre couvrant 15 000 à 19 000 km2. La profondeur de la zone centrale est de 5,3 m dans le bassin nord et de 2,7 m dans le bassin sud. La profondeur moyenne du lac est respectivement de 2,1 et de 3,5 m pour des niveaux de l'eau de 280 et de 282 m. La carte du lac Tchad au début des années 2010 représente la répartition des principaux types de paysages du lac dans son état actuel, dit de Petit Tchad, qui dure depuis 1973, avec une zone de hauts-fonds, régulièrement exondée, séparant une cuvette nord très irrégulièrement inondée d'une cuvette sud moins variable. Les cartes donnent deux exemples extrêmes de situation de Petit Tchad : en janvier 1985, la seule zone en eau, d'environ 1700 km2, est celle de l'eau libre devant le delta du Chari ; en avril-mai 2013, après la grande crue fluviale de 2012, la surface inondée totale est d'environ 14 800 km2 dont la majeure partie est formée de marécages.
Plan de classementDynamique des eaux [032DYNEAU] ; Evaluation et gestion des ressources en eau [062EVAEAU]
DescripteursLAC ; VARIATION TEMPORELLE ; VARIATION SPATIALE ; PAYSAGE ; SAISON HUMIDE ; SAISON SECHE ; EAU DOUCE ; RESSOURCES EN EAU ; NIVEAU DE L'EAU ; HISTOIRE ; COURS D'EAU ; ; SUPERFICIE
Descr. géo.TCHAD LAC ; CAMEROUN ; NIGER ; NIGERIA ; TCHAD ; AFRIQUE DE L'OUEST ; AFRIQUE CENTRALE ; ZONE SAHELIENNE ; ZONE SEMIARIDE ; PETIT LAC TCHAD ; GRAND LAC TCHAD ; MOYEN LAC TCHAD ; PETIT LAC TCHAD SEC ; CHARI COURS D'EAU
LocalisationFonds IRD [F A010064578] ; Montpellier (Centre IRD)
Identifiant IRDfdi:010064583
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010064583

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


Accès aux documents originaux :

Le FDI est labellisé CollEx

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Cayenne

Nouméa

Papeete

Abidjan

Dakar

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito