Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

 

Publications des scientifiques de l'IRD

Chinain M., Gatti Clémence, Roué Mélanie, Laurent Dominique, Taiana Darius H. (2014). Ciguatéra : aspects écologiques, biologiques et toxicologiques. Revue Francophone des Laboratoires, (460), 27-39. ISSN 1773-035X

Accès réservé (Intranet IRD) Demander le PDF

Lien direct chez l'éditeur doi:10.1016/S1773-035X(14)72403-7

Titre
Ciguatéra : aspects écologiques, biologiques et toxicologiques
Année de publication2014
Type de documentArticle
AuteursChinain M., Gatti Clémence, Roué Mélanie, Laurent Dominique, Taiana Darius H.
SourceRevue Francophone des Laboratoires, 2014, (460)p. 27-39. ISSN 1773-035X
RésuméLa ciguatéra est une intoxication résultant de la consommation de produits marins d'ambiance corallienne contaminés par des toxines marines, les ciguatoxines (CTXs), qui agissent préférentiellement sur les canaux sodiques dépendants du potentiel d'action. Cette pathologie, hautement prévalente dans les régions tropicales et intertropicales du globe, se caractérise par des troubles digestifs, neurologiques, cutanés, cardiovasculaires et respiratoires d'intensité variable, parfois compliqués par la survenue de cas chroniques et l'absence de traitement réellement efficace, sauf peut-être au sein de la pharmacopée traditionnelle. Le principal agent causal de cette pathologie est un dinoflagellé benthique, Gambierdiscus spp., qui se caractérise par une diversité morphologique et moléculaire remarquable (11 espèces connues à ce jour) et une très large répartition géographique. Plus récemment, l'implication potentielle de cyanobactéries marines dans des formes atypiques de ciguatéra a également été documentée. Les perturbations environnementales (e.g. températures élevées) et d'origine anthropique infligées aux écosystèmes coralliens sont autant de facteurs déclenchant des flambées ciguatériques. Seules certaines lignées de Gambierdiscus sont génétiquement capables de produire des CTXs. Ces dernières se répartissent en 3 grandes familles correspondant aux 3 zones d'endémie de la maladie (i.e. Pacifique, Caraïbes et Océan Indien), soit plus d'une quarantaine d'analogues chimiques. En dépit de la large panoplie de tests de détection déjà disponibles (tests in vivo, in vitro voire même traditionnels), il n'existe actuellement aucun test de référence dûment validé, ce qui constitue un obstacle majeur à l'exploitation durable des ressources pisciaires.
Plan de classementEtudes régionales [050ETUREG] ; Milieu marin [036MILMAR]
DescripteursMILIEU MARIN ; INTOXICATION ALIMENTAIRE ; MEDECINE TRADITIONNELLE ; BIOLOGIE MOLECULAIRE ; SYNTHESE ; DETECTION ; CYANOBACTERIE
Descr. géo.PACIFIQUE ; ZONE TROPICALE
LocalisationFonds IRD [F B010061516] ; Nouméa
Identifiant IRDfdi:010061516
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010061516

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


Accès aux documents originaux :

Le FDI est labellisé CollEx

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Cayenne

Nouméa

Papeete

Abidjan

Dakar

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito