Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

 

Publications des scientifiques de l'IRD

Roger Pierre-Armand, Le Mer Jean, Joulian C. (1999). L'émission et la consommation de méthane par les sols : mécanismes, bilan, contrôle. Comptes Rendus de l'Académie d'Agriculture, 85 (6), 193-210. ISSN 0989-6988

Fichier PDF disponiblehttp://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_7/b_fdi_55-56/010022343.pdf[ PDF Link ]
(1.3 Mo)

Titre
L'émission et la consommation de méthane par les sols : mécanismes, bilan, contrôle
Année de publication1999
Type de documentArticle
AuteursRoger Pierre-Armand, Le Mer Jean, Joulian C.
SourceComptes Rendus de l'Académie d'Agriculture, 1999, 85 (6), p. 193-210. ISSN 0989-6988
RésuméL'émission de CH4 par les sols est la résultante d'activités microbiennes antagonistes mais interdépendantes. Le CH4 produit dans les zones anaérobies des sols submergés par la microflore méthanogène peut être réoxydé en CO2 par la microflore méthanotrophe dans les zones aérobies des sols submergés et dans les sols exondés. Les sources de CH4 sont essentiellement les sols submergés ; toutefois la majorité (60 à plus de 90%) du CH4 produit dans les zones anaérobies de ces sols est réoxydée dans les zones aérobies. Les sols continuellement exondés consomment le CH4 atmosphérique, mais les activités sont très faibles, difficiles à mesurer et les micro-organismes impliqués ne sont pas caractérisés. Les émissions de CH4 par les sols submergés (rizières, zones marécageuses, sols d'estuaires, tourbières) s'expriment en mg CH4 m-2 h-1 avec une médiane inférieure à 10 mg CH4/m2/h. Les consommations de CH4 des sols continuellement exondés ne dépassent qu'exceptionnellement 0,1 mg de CH4/m2/h. Cette consommation décroît des sols de forêt aux sols de prairie et aux sols cultivés. Les facteurs qui favorisent l'émission de CH4 par les sols agricoles sont principalement la submersion et l'utilisation d'engrais organiques. L'introduction d'à-secs dans le cycle cultural est la méthode la plus efficace pour réduire l'émission de CH4 par les rizières. Le potentiel méthanotrophe des sols exondés cultivés est principalement affecté par l'apport d'azote ammoniacal. (Résumé d'auteur)
Plan de classementEcosystèmes [082ECOSYS] ; Constituants et propriétés des sols [068PROSOL]
DescripteursSOL ; METHANE ; PRODUCTION ; CYCLE BIOGEOCHIMIQUE ; MICROFLORE ; BACTERIE ; SUBMERSION ; METHANOGENESE ; PROPRIETE PHYSICOCHIMIQUE ; FACTEUR CLIMATIQUE ; VEGETATION ; PRATIQUE CULTURALE ; POLLUTION ; EFFET DE SERRE ; METHODE DE LUTTE ; SOL CULTIVE ; RIZIERE
Descr. géo.FRANCE
LocalisationFonds IRD [F B010022343] ; Montpellier (Centre IRD)
Identifiant IRDfdi:010022343
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010022343

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


* PDF Link :

    à télécharger pour citer/partager ce document sur les réseaux sociaux académiques


Accès aux documents originaux :

Le FDI est labellisé CollEx

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Cayenne

Nouméa

Papeete

Abidjan

Dakar

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito