Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

 

Publications des scientifiques de l'IRD

Mboukou-Kimbatsa Irène. (1997). Les macroinvertébrés du sol dans différents systèmes d'agriculture au Congo : cas particulier de deux systèmes traditionnels (écobuage et brûlis) dans la vallée du Niari. Bondy : ORSTOM, 157 p. multigr. Th. Ecol., Université Paris 6 : Paris. 1997/06/05.

Fichier PDF disponiblehttp://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_6/griseli1/010016010.pdf[ PDF Link ]
(11.5 Mo)

Titre
Les macroinvertébrés du sol dans différents systèmes d'agriculture au Congo : cas particulier de deux systèmes traditionnels (écobuage et brûlis) dans la vallée du Niari
Année de publication1997
Type de documentDiplôme
AuteursMboukou-Kimbatsa Irène.
SourceBondy : ORSTOM, 1997, 157 p. multigr.
DiplômeTh. Ecol., Université Paris 6 : Paris. 1997/06/05.
RésuméLa pratique d'écobuage, appelée "maala" en langue locale Bembé, est l'un des nombreux systèmes de culture traditionnels pratiqués dans la vallée du Niari, dans le Sud-Ouest du Congo en Afrique centrale. Ce système consiste à former des buttes de sol, ou de longs billons, dans lesquels les herbes enfouies sont brûlées par étouffement. Cette technique est pratiquée sur des sols ferrallitiques, argileux, désaturés et acides. On a mesuré dans ce travail l'incidence de cette pratique sur les peuplements de macroinvertébrés en général, et les vers de terre en particulier, et l'influence que ces derniers peuvent avoir sur la structure micromorphologique, les propriétés physico-chimiques de ces sols et la production agricole. La densité du peuplement de macroinvertébrés du sol dans les divers types d'utilisation traditionnelle du sol de la région varie de 456 à 1907 ind/m2 ; la biomasse de 16 à 75 g/m2. La densité des vers de terre varie de 68 à 738 ind/m2 et la biomasse de 16 à 50 g/m2. L'enfouissement des débris végétaux permet une recolonisation du milieu par les peuplements de macroinvertébrés, et surtout les vers de terre. Les transformations provoquées par l'élévation de la température se manifestent par une coagulation des particules argileuses qui est à l'origine de la formation d'agrégats très cohérents et très peu dispersables avec les méthodes classiques. On observe une augmentation des sables grossiers (pseudosables) et une diminution du taux d'argile granulométrique. L'activité des vers de terre a pour effet visible un certain tassement de ces sols très aérés en profondeur ce qui influe favorablement sur leur capacité à retenir l'eau. La fraction organique s'appauvrit tandis que l'apport d'éléments minéraux, contenus dans les cendres, provoque une augmentation du pH, des cations échangeables et une saturation du complexe adsorbant... (D'après résumé d'auteur)
Plan de classementMacrofaune [074FAUSOL03]
DescripteursFAUNE DU SOL ; MACROFAUNE ; LOMBRIC ; SOL CULTIVE ; CARACTERISTIQUE PHYSIQUE ; MICROMORPHOLOGIE ; CARACTERISTIQUE CHIMIQUE ; PRODUCTION AGRICOLE ; PRATIQUE CULTURALE ; BRULIS ; DENSITE DE POPULATION
Descr. géo.CONGO ; NIARI VALLEE
LocalisationFonds IRD [F A010016010]
Identifiant IRDfdi:010016010
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010016010

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


* PDF Link :

    à télécharger pour citer/partager ce document sur les réseaux sociaux académiques


Accès aux documents originaux :

Le FDI est labellisé CollEx

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Cayenne

Nouméa

Papeete

Abidjan

Dakar

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito