Horizon / Plein textes La base de ressources documentaires de l'IRD

IRD

 

Publications des scientifiques de l'IRD

Denis Sylvain. (1996). Dégradation de la caféine par Aspergillus sp. et Penicillium sp. : étude physiologique et biochimique. Montpellier : ORSTOM, 211 p. multigr. Th. Biochim. et Biol. Moléculaire : Sci. des Aliments, USTL : Montpellier. 1996/04/02.

Fichier PDF disponiblehttp://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_6/griseli1/010015250.pdf[ PDF Link ]
(12.4 Mo)

Titre
Dégradation de la caféine par Aspergillus sp. et Penicillium sp. : étude physiologique et biochimique
Année de publication1996
Type de documentDiplôme
AuteursDenis Sylvain.
SourceMontpellier : ORSTOM, 1996, 211 p. multigr.
DiplômeTh. Biochim. et Biol. Moléculaire : Sci. des Aliments, USTL : Montpellier. 1996/04/02.
RésuméCe travail a été axé sur la compréhension des mécanismes physiologiques et biochimiques de la dégradation de la caféine (ou 1,3,7-triméthylxanthine) par deux champignons filamenteux cultivés en milieu liquide synthétique à base de caféine et de saccharose. Les deux souches retenues pour cette étude appartiennent aux genres Aspergillus et Penicillium. Deux méthodes chromatographiques (CLHP et CCM) ont été optimisées pour la détermination qualitative et quantitative de la caféine et de toutes les méthylxanthines susceptibles d'être produites par réaction de N-déméthylation de cet alcaloïde. Une étude physiologique a permis d'établir les principaux paramètres environnementaux et nutritionnels conduisant à une utilisation optimale de la caféine par les deux champignons filamenteux étudiés (Aspergillus V12A25 et Penicillium V33A25). Parmi ces paramètres, les plus influants sont la concentration initiale en caféine, la température d'incubation, l'addition d'oligoéléments et l'addition d'ions ammonium au milieu de culture. Ces derniers présentent un fort pouvoir inhibiteur sur la dégradation de la caféine quelque soit la souche fongique considérée (mécanisme de répression). La caféine peut être utilisée par les deux microorganismes comme unique source d'azote. Enfin, Penicillium V33A25 est particulièrement tolérant aux concentrations élevées en caféine. La voie métabolique de la dégradation de la caféine est identique chez les deux souches. Les premières étapes de cette voie correspondent à des N-déméthylations successives de l'alcaloïde conduisant principalement à la formation de théophylline puis de 3-méthylxanthine. Ce résultat marque une nette différence avec les voies de dégradation de la caféine établies pour certaines bactéries ou dans les cellules hépatiques... (D'après résumé d'auteur)
Plan de classementFermentations [084FERMEN]
DescripteursVALORISATION DE RESIDU AGRICOLE ; CAFEINE ; METABOLISME ; CHAMPIGNON ; BIODEGRADATION ; MILIEU DE CULTURE ; ACTIVITE ENZYMATIQUE ; SOUCHE ; PHYSIOLOGIE
LocalisationFonds IRD [F A010015250]
Identifiant IRDfdi:010015250
Lien permanenthttp://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010015250

Export des données

Disponibilité des documents

Télechargment fichier PDF téléchargeable

Lien sur le Web lien chez l'éditeur

Accès réservé en accès réservé

HAL en libre accès sur HAL


* PDF Link :

    à télécharger pour citer/partager ce document sur les réseaux sociaux académiques


Accès aux documents originaux :

Le FDI est labellisé CollEx

Accès direct

Bureau du chercheur

Site de la documentation

Espace intranet IST (accès réservé)

Suivi des publications IRD (accès réservé)

Mentions légales

Services Horizon

Poser une question

Consulter l'aide en ligne

Déposer une publication (accès réservé)

S'abonner au flux RSS

Voir les tableaux chronologiques et thématiques

Centres de documentation

Bondy

Montpellier (centre IRD)

Montpellier (MSE)

Cayenne

Nouméa

Papeete

Abidjan

Dakar

Niamey

Ouagadougou

Tunis

La Paz

Quito